La structure des Collines bordières du Grésivaudan et des secteurs adjacents, à Test de Grenoble (Isère, France), (cartes géologiques à 1/50 000 Domène et Vizille)

— Le style tectonique des Collines bordières de la rive orientale du Grésivaudan ne se distingue que par des détails
de celui des massifs subalpins voisins (et particulièrement de celui de la Chartreuse), dont les principaux accidents s'y prolongent.
On y trouve notamment des plis subméridiens, des chevauchements plus tardifs que ces plis et des décrochements dextres nordest - sud-ouest. La continuité vers le sud-est de ces accidents est cependant perturbée par la dysharmonie due aux niveaux argileux
de T Aalénien moyen et supérieur puis par leur intersection avec l'important faisceau de failles du socle de Jarrie-Vizille. Rien enfin
ne suggère que les plis et chevauchements des Collines bordières résultent de la déformation du socle de Belledonne, ni par ailleurs
que la vallée du Grésivaudan puisse représenter autre chose qu'une simple combe monoclinale.

Attachment(s)

Associated space

Grenoble